Quelle tuyauterie choisir pour sa plomberie ?

Cet article Quelle tuyauterie choisir pour sa plomberie ? est apparu en premier sur Savitec Plomberie

Le choix du tuyau pour la plomberie de votre nouvelle habitation ne doit jamais se faire à la légère. En effet, il doit tenir compte de votre canalisation d’eaux, et surtout, respecter vos besoins en termes de chauffage et d’isolation.

Les différents types de tuyaux sur le marché

Il existe de nos jours plusieurs types de tuyaux, lesquels sont disponibles sur le marché et dans les magasins spécialisés. Ces modèles de tuyaux offrent de ce fait une multitude de possibilités d’installation et de maintenance afin de pouvoir servir durablement. Ce n’est pas tout, car ils sont également disponibles en plusieurs dimensions pour s’ajuster sans encombre à vos sanitaires. Ainsi, les modèles peuvent être en cuivre, en PVC, en PER, multicouche et même flexible.

tuyauterie

Les modèles de tuyaux en cuivre sont de finition classique. Ils sont donc faciles à installer et s’adaptent à n’importe quel type de receveur de douche. Très pratiques, ces modèles se présentent sous deux formes : en cuivre recuit ou en cuivre écroui.

Les tuyaux en PVC sont utilisés pour remplacer le plomb, depuis que l’utilisation de celui-ci est prohibée par l’État car nuisible à la santé. Ils servent à évacuer les eaux usées d’un immeuble ou d’une maison.

Après les tuyaux en PVC viennent les tuyaux en PER. Ces derniers sont habituellement conseillés pour les appareils de chauffage et les sanitaires. Cependant, il convient d’ajouter ici que les tuyaux en polyéthylène réticulé sont sensibles à la chaleur, et de ce fait, se dilatent facilement. En outre, vous trouverez sur le marché trois sortes de tuyaux en PER : les tuyaux à système ouvert, les tuyaux à système fermé et les tuyaux à système libre. Sachez que ces variétés de tuyaux résistent fortement à la corrosion et au cintrage manuel, tout en réduisant les bruits désagréables des évacuations d’eaux lorsque les appareils de chauffage sont mis en marche.

Arrivent ensuite les tuyaux flexibles qui servent à alimenter et à évacuer l’eau dans les zones fragiles ou difficiles d’accès. Pour finir, il y a les tuyaux multicouches qui sont utilisés pour garantir l’imperméabilité des tuyaux du système de canalisation.

plombier-professionnel

Quel modèle de tuyau choisir ?

Le modèle de tuyau le plus utilisé est sans surprise le tuyau en cuivre. De fait, ce dernier est très apprécié pour sa facilité d’utilisation et d’entretien. De même, sa robustesse et sa flexibilité lui permettent de servir longuement. Autre mérite à lui attribuer : il ne rouille guère au contact de l’eau.

Comment isoler sa tuyauterie ?

À l’heure actuelle, il existe deux manières d’isoler la tuyauterie de son logement : l’isolement phonique et l’isolement thermique. De fait, pour isoler phoniquement votre système de canalisation, pensez à réduire la pression d’eau pour faire le moins de bruits possible. Vous pouvez également remplacer les colliers de fixation par des colliers enveloppés de mousses.

 

L’une des alternatives les plus efficaces en termes d’isolation phonique réside dans la purgation régulière du radiateur, notamment quelques semaines avant le début de l’hiver.

 

Quant à l’isolation thermique, elle est rendue possible par la fixation de colliers sur votre tuyauterie. Les colliers en question sont à attacher avec des manchons. En ce qui concerne les systèmes d’évacuation sensibles, il serait plus judicieux d’enrouler des bandes calorifiques autour du conduit, ou d’y scotcher un ruban adhésif.

Comment changer soi-même sa robinetterie?

Cet article Comment changer soi-même sa robinetterie? est apparu en premier sur Savitec Plomberie

Il arrive que l’on doive changer notre robinetterie, que ce soit celle du lavabo ou celle de l’évier. Quelque fois, on le fait par pur souci d’esthétique, mais la plupart du temps c’est à cause d’une fuite gênante. Vous avez décidé de changer votre robinet mais ne savez pas comment faire ? Vous hésitez entre l’idée d’appeler un plombier et le faire vous-même ? Rassurez-vous, si vous avez l’âme d’un bricoleur, avec ces quelques conseils, vous pourrez très bien y arriver.

 

Les préparatifs à faire

 

Avant de vous lancer dans les travaux, il convient de prendre quelques dispositions.

  • Tout d’abord, il faut bien choisir le nouveau robinet pour éviter un problème d’incompatibilité. Pour ce faire, referez-vous au nombre de trous sur l’évier s’il s’agit de robinet d’évier. Vous pouvez bien sûr le percer pour y placer un tout autre type de robinet. Cependant, pour vous faciliter la tâche, choisissez plutôt le même modèle. Puis, cela vous évitera de vous embrouiller avec le perçage.
  • Ensuite, protégez-vous bien les yeux avec des lunettes destinées à cet effet, car il risque d’y avoir des débris qui peuvent les atteindre.
  • Enfin, fermez l’arrivée d’eau dans l’évier ou le lavabo. Vous pouvez le faire par l’intermédiaire de la vanne d’arrêt qui se trouve sous votre lavabo ou évier. Au cas où vous ne trouvez pas cette vanne, fermez tout simplement l’alimentation principale en eau dans toute la maison. C’est nécessaire pour éviter toute fuite d’eau et un gaspillage inutile. Videz le tuyau en ouvrant le robinet.

Vous êtes maintenant prêt à commencer le remplacement de votre robinet. Si vous avez besoin de l’aide d’un plombier à Roubaix cliquez ici

Remplacement du robinet proprement dit

  • Il faut séparer l’ancien robinet du tuyau. Pour ce faire, desserrez les écrous de fixation du robinet. Si celui-ci est soudé au tuyau, il vous faut couper le tuyau avec une scie à métal ou un autre outil du même genre. Il se peut que les écrous soient difficiles à dévisser à cause d’une rouille. Pour contourner ce problème, pulvérisez-les avec une huile spéciale qui peut s’infiltrer dans les écrous. Attendez un quart d’heure avant de les dévisser et ils vont se relâcher comme par magie.
  • Maintenant, il vous faut retirer ce robinet de l’évier en dévissant les autres écrous qui le maintiennent en place. Apres l’avoir enlevé, assurez-vous que son emplacement soit bien propre avant de placer le nouveau robinet. Il est fort possible que des salissures s’y sont incrustées, alors nettoyez-le avec un produit adapté si c’est nécessaire.
  • A ce stade là, vous pouvez mettre en place le joint qui assurera l’étanchéité de votre robinet, avant d’en installer un nouveau. Fixez-le à l’aide des écrous et le tour est joué.
  • Il ne vous reste plus qu’à vérifier si tout est bien en ordre. Pour cela, rouvrir la vanne d’arrêt pour laisser couler une faible pression d’eau. Ensuite, vérifiez que votre nouveau robinet ne laisse aucune fuite. Après en avoir le cœur net, intensifiez la pression de l’eau et passez à une nouvelle vérification.

Changer soi-même sa robinetterie est une opération plus ou moins facile, il suffit juste d’être un peu bricoleur. En avez-vous déjà fait l’expérience ? En cas de soucis à Marcq en Baroeul, n’hésitez pas et cliquez là pour nous contacter !